vapoter cigarette électronique

fumer ou vapoter ?

Achetez un kit de cigarette électronique

La e-cigarette et la cigarette traditionnelle

Le Tabac

Aujourd’hui, le tabac provoque la mort de 200 personnes par jour, ce qui représente 73 000 personnes en France par an (Convention-cadre pour la lutte antitabac (CCLAT).

En France, un mineur s’initie à la cigarette entre 11 ans et 12 ans, alors que la vente leur est interdite. Ce constat montre la facilité de se procurer des cigarettes en France pour les moins de 18 ans.

Le tabac a un pouvoir addictif et l’intensité de sa dépendance est comparable à celle de la cocaïne et de l’héroïne. La dépendance à l’alcool, le cannabis ou les drogues de synthèses sont moins fortes que celle du tabac. C’est pour cette raison qu’il est si dur de s’arrêter de fumer.

Les différents composants de la cigarette

Au total, plus de 5000 substances chimiques composent la fumée de cigarette et sont inhalées par son utilisateur. Plus de 60 de ces substances sont reconnues comme cancérigènes.

C’est la combustion de la cigarette qui provoque des réactions chimiques, lesquelles créent des substances toxiques comme le monoxyde de carbone, l’oxyde d’azote, l’ammoniac, l’acide cyanhydrique et des métaux lourds comme le cadmium, le mercure, le plomb, le chrome…

Les cigarettes roulées sont encore plus nocives car elles ne contiennent généralement pas de filtre et leur rendement en goudron et nicotine est 3 à 6 fois plus élevé que la cigarette traditionnelle.

Les cigarettes dites lights ont la même composition et ont la même nocivité. La seule différence est que le filtre contient des trous qui diluent légèrement la fumée. Il est maintenant interdit en France d’utiliser ces termes sur les paquets de cigarettes.

Les goudrons regroupant un grand nombre de substances chimiques (hydrocarbures, benzen…) sont les principaux responsables de l’apparition de cancers comme le cancer des poumons, de la gorge ou de la langue. Ils recouvrent les poumons et ont un effet nocif sur les muqueuses et les tissus.

Le monoxyde de carbone lui a tendance à diminuer le taux d’oxygène dans le sang et provoque une augmentation de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque. Il en résulte une augmentation des risques d’accidents cardiaques et vasculaires.

De plus, les substances contenues dans la fumée provoquent une inflammation des bronches et de la toux.

La nicotine est une substance toxique, elle est responsable de la dépendance physique au tabac. Elle provoque une sensation de manque qui se traduit par une irritabilité, de la nervosité, une envie irrésistible de fumer, de l’anxiété…

Son sevrage est difficile ce qui explique les échecs des fumeurs essayant d’arrêter de fumer. Une aide est souvent nécessaire pour s’en défaire (substituts nicotiniques, aide psychologique…)

La cigarette électronique

La principale différence est son mode de fonctionnement. La e-cigarette ne crée pas de combustion mais une vapeur, c’est pour cela qu’on dit vapoter. C’est d’ailleurs pour cette raison que les utilisateurs de cigarettes électroniques se font appeler des vapoteurs et non des fumeurs.

Cette différence est importante car la combustion est responsable de la création de substances toxiques contrairement à la vapeur crée par l’e-cigarette.

e-liquide pour cigarette électronique

Il est important que la chaleur émise par la résistance de l’e-cigarette ne dépasse pas les 250 degrés pour ne pas altérer les e-liquides et transformer des substances non nocives en produits toxiques.

La plupart des e-cigarettes produisent des températures de dépassant pas les 150 degrés. Néanmoins, une mauvaise utilisation ou un produit de mauvaise qualité peut amener la température à plus de 300 degrés (bouffées longues et répétées sur votre e-cigarette par exemple).

La e-cigarette ne contient ni tabac, ni papier, ni les 2500 composés chimiques avant combustion qui composent une cigarette traditionnelle. Autant de substances qui ne seront pas inhalées par l’utilisateur.

La nicotine, le composant le plus nocif, peut être présent ou non dans les e-liquides.

De ce fait, la e-cigarette et la cigarette traditionnelle sont placées au même niveau par rapport à cette substance toxique à fort pouvoir addictif.

Le e-liquide, le produit vapoté, contient des éléments (moins de 10 substances) qui n’ont pas encore été étudiés en inhalation à chaud. Les polémiques et les mises en gardes actuelles sont donc justifiées et il faudra quelques années pour connaître les effets à long terme de l’inhalation de ces substances. Toutefois, les personnes du monde de la santé sont de plus en plus nombreuses à affirmer que la cigarette électronique est beaucoup moins nocive que la cigarette traditionnelle et qu’elle offre aux fumeurs un moyen de s’arrêter de fumer dans de bonnes conditions.

Le problème qui se pose actuellement est le contrôle des e-liquides. En effet, en fonction des fabricants, il est difficile de connaître exactement leurs compositions.

L’étude de 60 millions de consommateurs du 26 août 2013 révèle la présence de métaux lourds et autres substances toxiques comme le formol, l’acroléine ou l’acétaldéhyde dans certains e-liquides. Il est donc important de connaître la provenance des e-liquides pour être sûr de ce que l’on inhale.

Les fabricants français, européens et américains sont de plus en plus soucieux de la qualité de leurs produits et de la transparence vis-à-vis des consommateurs. On peut maintenant se procurer les fiches de sécurités des e-liquides énumérant les substances utilisées.

Les e-liquides provenant de Chine quant à eux sont de plus en plus écartés de la vente en France car les normes de fabrication et les produits utilisés sont moins encadrés que dans l’Union Européenne et aux États-Unis.

Les acteurs de la vente de E-cigarette et de E-liquide en France sont favorables à un meilleur encadrement sur ce sujet afin de rassurer les consommateurs et de limiter les risques sur la santé.

C’est la crédibilité même de l’e-cigarette qui est en jeu.

Pour finir, on constate depuis le début de l’année une baisse des ventes du tabac en France de l’ordre de 2.6% en valeur au 30 septembre 2013 selon les données de Logista France (anciennement Altadis France distribution). Cette forte baisse est due aux différentes lois contre le tabac, la hausse du prix des paquets de cigarettes mais également du développement de la cigarette électronique. En effet, 99 % des vapoteurs sont des ex-fumeurs et ces 2 millions de vapoteurs diminuent voire stoppent leurs dépenses en tabac pour se tourner vers les produits de la cigarette électronique.

Achetez un kit de cigarette électronique